Evidence-Informed Practice (EIP) Survey and Domains of Evidence

Evidence-Informed Practice (EIP) Survey and Domains of Evidence

Click to download PDF version
Click to download DOCX version

Survey

CMTO is committed to encouraging the use of Evidence-Informed Massage Therapy Practice (EIMTP). To support this goal, Registered Massage Therapists (RMTs/MTs) were asked to participate in an Evidence-Informed Massage Therapy Practice Baseline Survey summer 2020. This survey was conducted to identify RMTs’ attitudes, knowledge, and application of EIP within their practices.

1,659 RMTs completed the survey online or via e-mail submissions. Figures 1 and 2 below provide some background information on the respondents.

Figure 1 – Number of Years in Practice

Number of Years in Practice

Figure 2 – Geographic Location of Survey Respondents by CMTO Electoral District

Geographic Location of Survey Respondents by CMTO Electoral District

 

Here are some highlights from the survey:

  • 70% of total respondents indicated using an evidence-informed approach in their practice on a regular basis.
    • Nearly 70% of total respondents searched for evidence-informed practice (EIP) solutions to address their clients’ needs. 55% reported having access to resources that enable them to work in an evidence-informed way.
    • 31% have some access to EIP resources.
  • 10% indicated they do not have access to resources that would allow them to work in an evidence-informed way. 81% of respondents indicated they reflect on their knowledge and how it informs their work.
  • Almost 90% of respondents indicated that they regularly include the client perspective in their service planning. 53% indicated that their overall knowledge of EIP was good, and 13% felt it was excellent.
  • 57% indicated they are knowledgeable about how to find research and evidence-informed clinical guidelines.

Responses varied by length of time in practice. Generally, respondents who have been practising between two and 10 years reported feeling knowledgeable about EIP, that they used an evidence-informed approach in their practice, and EIP is important to them. Respondents who have been practising for over 10 years were less familiar with EIP.

The results of this survey provide useful insights into the value of EIP and its use by RMTs. Overall, EIP appears to be valued by the survey respondents and applied in practice. Although respondents appeared to be favourable to EIP, only half think that the Massage Therapy profession is evidence-informed.

Another survey on this topic will take place in the future to allow comparison with this baseline and learn more about how RMTs’ attitudes, knowledge, and application of EIP to their practices may have changed.

EIMTP Domains of Evidence

Evidence-Informed Massage Therapy Practice includes the concept of evidence from two different domains of knowledge: external research and RMT knowledge, experience & practice evaluation. Ideally, an integrated approach to EIMTP includes evidence from both domains.

The use of external research evidence requires access, appraisal (critical review), application, and then assessment of outcomes. It includes many different types of research from case studies to randomized controlled trials to clinical practice guidelines. Appraisal and application of these also vary widely in the skills and knowledge needed.

RMT knowledge, experience & practice evaluation evidence is reliant on practitioners’ experience, expertise and clinical judgement. This form of evidence is obtained through careful consideration of the potential connection between clinical intervention and assessed outcomes. A critical review of this evidence is also needed to successfully apply it to practice.

The knowledge and skills required to access, appraise, apply, and assess these forms of evidence are major components of additional EIMTP e-learning modules currently under development. These modules will start to be made available next year.

Enquête sur la pratique fondée sur des données probantes (PFDP) et domaines de preuves

Thank you text on blue background
Click to download PDF version
Click to download DOCX version

Enquête

L’Ordre s’engage à encourager l’utilisation de la pratique de la massothérapie fondée sur les preuves (PMFDP). Pour soutenir cet objectif, il a été demandé aux massothérapeutes (MTA/MT) de participer à une enquête de référence sur la pratique de la massothérapie fondée sur des données probantes à l’été 2020. Cette enquête a été menée pour identifier les attitudes, les connaissances et l’application de la PFDP dans l’exercice de leur profession.

1 659 MTA ont répondu à l’enquête en ligne ou par courriel. Les figures 1 et 2 ci-dessous fournissent quelques renseignements généraux sur les répondants.

Figure 1 – Nombre d’années de pratique

Figure 1 - Nombre d’années de pratique

Figure 2 – Emplacement géographique des répondants à l’enquête par circonscription électorale de l’Ordre

Figure 2 - Emplacement géographique des répondants à l’enquête par circonscription électorale de l’Ordre

Voici quelques points saillants de l’enquête :

  • 70 % du total des répondants ont indiqué utiliser régulièrement une approche fondée sur les données probantes dans leur pratique.
    • Près de 70 % du total des répondants ont cherché des solutions de PFDP pour répondre aux besoins de leurs clients.
      55 % ont déclaré avoir accès à des ressources qui leur permettent de travailler en s’appuyant sur des données probantes.
    • 31% ont un certain accès aux ressources basées sur les données probantes.
  • 10 % ont indiqué qu’ils n’ont pas accès aux ressources qui leur permettraient de travailler en s’appuyant sur des données probantes. 81 % des répondants ont indiqué qu’ils réfléchissent à leurs connaissances et à la manière dont elles influencent leur travail.
  • Près de 90 % des répondants ont indiqué qu’ils incluent régulièrement le point de vue du client dans la planification de leurs services. 53 % ont indiqué que leur connaissance générale sur la PFDP était bonne, et 13 % ont indiqué qu’elle était excellente.
  • 57 % ont indiqué qu’ils savaient comment trouver des recherches et des directives cliniques fondées sur des données probantes.

Les réponses varient en fonction de l’ancienneté de la pratique. En général, les répondants qui exercent depuis deux à dix ans ont indiqué qu’ils se sentaient bien informés sur la PFDP, qu’ils l’appliquaient dans l’exercice de leur profession, et que la PFDP était importante pour eux. Les répondants qui exercent depuis plus de 10 ans connaissent moins bien la PFDP.

Les résultats de cette enquête fournissent des indications utiles sur la valeur de la PFDP et son utilisation par les MTA. Dans l’ensemble, la PFDP semble être appréciée par les répondants à l’enquête et appliquée dans la pratique. Bien que les répondants semblent favorables à la PFDP, seule la moitié d’entre eux pensent que la  massothérapie est fondée sur des données probantes.

Une autre enquête sur ce sujet aura lieu à l’avenir pour permettre une comparaison avec cette base de référence et en apprendre davantage sur la façon dont les attitudes des MTA, leurs connaissances et l’application de la PFDP dans l’exercice leur profession ont pu changer.

Domaines de preuve de la PMFDP

La pratique de la massothérapie fondée sur des données probantes (PMFDP) comprend le concept de données probantes provenant de deux domaines de connaissances différents : la recherche externe et les connaissances, l’expérience et l’évaluation de la pratique du massothérapeute. Idéalement, une approche intégrée de la PMFDP inclut des données probantes provenant des deux domaines.

L’utilisation des preuves de la recherche externe nécessite l’accès, l’évaluation (examen critique), l’application, puis l’évaluation des résultats. Elle comprend de nombreux types de recherche différents, allant des études de cas aux essais contrôlés randomisés, en passant par les directives de pratique clinique. L’évaluation et l’application de ces derniers varient également beaucoup en ce qui concerne les compétences et les connaissances nécessaires.

L’évaluation des connaissances, de l’expérience et de la pratique du MTA repose sur l’expérience, l’expertise et le jugement clinique des praticiens. Cette forme de preuve est obtenue par un examen rigoureux du lien potentiel entre l’intervention clinique et les résultats évalués. Un examen critique de ces preuves est également nécessaire pour les appliquer avec succès à la pratique.

Les connaissances et les compétences requises pour accéder à ces formes de preuves, pour les apprécier, les appliquer et les évaluer sont des éléments majeurs des modules d’apprentissage en ligne supplémentaires de la PMFDP actuellement en cours de développement. Ces modules commenceront à être mis à disposition l’année prochaine.