Council Highlights

Click to download PDF version
Click to download DOCX version

CMTO’s Council met on May 10th and 11th, 2021. Highlights from the meeting are available below.

Update on the Massage Therapy Research Fund

Council approved a motion to extend the Massage Therapy Research Fund (MTRF) contract with the Applied Research, Innovation and Entrepreneurship Services (ARIES) at Centennial College to ensure that ongoing projects are sufficiently funded until they are completed. After the fund closes, any financial surplus will be transferred back to CMTO. Beginning in 2022, the $250,000 in the MTRF will be reallocated to CMTO’s Professional Practice department to develop education for evidence informed practice (EIP) and funding research activities in support of the Regulatory Risk project.

Updates to the Sexual Abuse Prevention Plan

The College has a strong commitment to preventing and addressing the sexual abuse of clients by Massage Therapists. Each year the Sexual Abuse Prevention Plan is carefully reviewed by the Client Relations Committee. In its review, the Committee evaluates the previous year’s results and considers any legislative changes. The latest SAPP is available on CMTO’s website.

Increase to the 2022 Renewal Fee

In keeping with CMTO’s By-Law No. 7, Council approved an increase to registration fees for General Certificate holders of 1.5% (or $12) for 2022. There is no increase to the Inactive Certificate fee.

The renewal fees for 2022 are as follows:

  • General Certificate (GC) – $797.00
  • Inactive Certificate (IN) – $200.00

CMTO recognizes that the COVID-19 pandemic created several challenges for health professionals, Ontarians, and health regulators such as CMTO. CMTO is sensitive to the impact that COVID-19 is having on RMTs, and this increase represents CMTO’s balancing of its operating and financial realities with the current challenges faced by RMTs and Ontarians.

Points saillants du Conseil

Council Highlights
Click to download PDF version
Click to download DOCX version

Le Conseil de l’Ordre s’est réuni le 10 et le 11 mai 2021. Les principaux points saillants de la réunion sont disponibles ci-dessous.

Mise à jour sur le Fonds de recherche en massothérapie

Le Conseil a approuvé une motion visant à prolonger le contrat du Fonds de recherche en massothérapie (FRMT) avec les Services de recherche appliquée, d’innovation et de l’esprit d’entreprise (ARIES) du Centennial College afin de veiller à ce que les projets en cours reçoivent un financement suffisant jusqu’à leur achèvement. Après la fermeture du Fonds, tout surplus financier sera retransféré à l’Ordre. À partir de 2022, les 250 000 $ du FRMT seront réaffectés au service de pratique professionnelle de l’Ordre afin de développer l’éducation pour la pratique fondée sur les données probantes (EIP) et de financer les activités de recherche à l’appui du projet sur le risque en matière de réglementation.

Mises à jour du plan de prévention de la violence sexuelle

L’Ordre s’est fermement engagé à prévenir et à traiter les cas de violence sexuelle envers les clients par des massothérapeutes. Chaque année, le plan de prévention de la violence sexuelle est soigneusement examiné par le Comité des relations avec la clientèle. Lors de son examen, le Comité évalue les résultats de l’année précédente et prend en compte les éventuels changements législatifs. Le dernier plan de prévention de la violence sexuelle est disponible sur le site Web de l’Ordre.

Augmentation des frais de renouvellement pour 2022

Conformément au règlement administratif no 7 de l’Ordre, le Conseil a approuvé une augmentation de 1,5 % (soit 12 $) des frais d’inscription pour les titulaires d’un certificat général pour 2022. Les frais de renouvellement du certificat de membre inactif n’augmentent pas.

Les frais de renouvellement pour 2022 sont les suivants :

  • Certificat général (CG) – 797,00 $
  • Certificat de membre inactif (IN) – 200,00 $

L’Ordre reconnaît que la pandémie de COVID-19 a créé plusieurs défis pour les professionnels de la santé, les Ontariens et les organismes de réglementation de la santé tels que l’Ordre des

massothérapeutes de l’Ontario. L’Ordre est sensible à l’impact de la COVID-19 sur les MTA, et cette augmentation représente sa façon d’établir un équilibre entre ses réalités opérationnelles et financières et les défis actuels auxquels font face les MTA et les Ontariens.