Enquête sur la pratique fondée sur des données probantes (PFDP) et domaines de preuves

Summer-Fall 2021

Enquête

L’Ordre s’engage à encourager l’utilisation de la pratique de la massothérapie fondée sur les preuves (PMFDP). Pour soutenir cet objectif, il a été demandé aux massothérapeutes (MTA/MT) de participer à une enquête de référence sur la pratique de la massothérapie fondée sur des données probantes à l’été 2020. Cette enquête a été menée pour identifier les attitudes, les connaissances et l’application de la PFDP dans l’exercice de leur profession.

1 659 MTA ont répondu à l’enquête en ligne ou par courriel. Les figures 1 et 2 ci-dessous fournissent quelques renseignements généraux sur les répondants.

Figure 1 – Nombre d’années de pratique

Figure 2 – Emplacement géographique des répondants à l’enquête par circonscription électorale de l’Ordre

Voici quelques points saillants de l’enquête :

  • 70 % du total des répondants ont indiqué utiliser régulièrement une approche fondée sur les données probantes dans leur pratique.
    • Près de 70 % du total des répondants ont cherché des solutions de PFDP pour répondre aux besoins de leurs clients.
      55 % ont déclaré avoir accès à des ressources qui leur permettent de travailler en s’appuyant sur des données probantes.
    • 31% ont un certain accès aux ressources basées sur les données probantes.
  • 10 % ont indiqué qu’ils n’ont pas accès aux ressources qui leur permettraient de travailler en s’appuyant sur des données probantes. 81 % des répondants ont indiqué qu’ils réfléchissent à leurs connaissances et à la manière dont elles influencent leur travail.
  • Près de 90 % des répondants ont indiqué qu’ils incluent régulièrement le point de vue du client dans la planification de leurs services. 53 % ont indiqué que leur connaissance générale sur la PFDP était bonne, et 13 % ont indiqué qu’elle était excellente.
  • 57 % ont indiqué qu’ils savaient comment trouver des recherches et des directives cliniques fondées sur des données probantes.

Les réponses varient en fonction de l’ancienneté de la pratique. En général, les répondants qui exercent depuis deux à dix ans ont indiqué qu’ils se sentaient bien informés sur la PFDP, qu’ils l’appliquaient dans l’exercice de leur profession, et que la PFDP était importante pour eux. Les répondants qui exercent depuis plus de 10 ans connaissent moins bien la PFDP.

Les résultats de cette enquête fournissent des indications utiles sur la valeur de la PFDP et son utilisation par les MTA. Dans l’ensemble, la PFDP semble être appréciée par les répondants à l’enquête et appliquée dans la pratique. Bien que les répondants semblent favorables à la PFDP, seule la moitié d’entre eux pensent que la  massothérapie est fondée sur des données probantes.

Une autre enquête sur ce sujet aura lieu à l’avenir pour permettre une comparaison avec cette base de référence et en apprendre davantage sur la façon dont les attitudes des MTA, leurs connaissances et l’application de la PFDP dans l’exercice leur profession ont pu changer.

Domaines de preuve de la PMFDP

La pratique de la massothérapie fondée sur des données probantes (PMFDP) comprend le concept de données probantes provenant de deux domaines de connaissances différents : la recherche externe et les connaissances, l’expérience et l’évaluation de la pratique du massothérapeute. Idéalement, une approche intégrée de la PMFDP inclut des données probantes provenant des deux domaines.

L’utilisation des preuves de la recherche externe nécessite l’accès, l’évaluation (examen critique), l’application, puis l’évaluation des résultats. Elle comprend de nombreux types de recherche différents, allant des études de cas aux essais contrôlés randomisés, en passant par les directives de pratique clinique. L’évaluation et l’application de ces derniers varient également beaucoup en ce qui concerne les compétences et les connaissances nécessaires.

L’évaluation des connaissances, de l’expérience et de la pratique du MTA repose sur l’expérience, l’expertise et le jugement clinique des praticiens. Cette forme de preuve est obtenue par un examen rigoureux du lien potentiel entre l’intervention clinique et les résultats évalués. Un examen critique de ces preuves est également nécessaire pour les appliquer avec succès à la pratique.

Les connaissances et les compétences requises pour accéder à ces formes de preuves, pour les apprécier, les appliquer et les évaluer sont des éléments majeurs des modules d’apprentissage en ligne supplémentaires de la PMFDP actuellement en cours de développement. Ces modules commenceront à être mis à disposition l’année prochaine.

squares-asset
squares-asset
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial